Comment bien profiter de son été ? Compte-rendu de la conférence

15 juillet 2018 0

Le 28 juin dernier, nous avons eu l’honneur de vous accueillir dans notre cabinet Ostéo&+ pour notre première conférence sur le thème « Comment bien profiter de son été ».

Tout d’abord nous tenons à vous remercier pour votre présence : vous avez été très nombreux à y participer et cela fut un vrai plaisir pour nous.

Au vu de ce succès, nous pouvons déjà vous communiquer notre intention de mieux vous accueillir lors de la prochaine Conférence prévue en novembre : nous réfléchissons actuellement à la location d’une salle proche de notre Cabinet. Restez en contact sur le site et sur notre page Facebook afin de recevoir plus de détails dans les semaines à venir.

Mais retournons à notre première Conférence ! Notre objectif était de partager avec vous des conseils sur comment bien profiter de la belle saison pour se ressourcer  et pour ne pas rater ce que l’été peut nous offrir de mieux.

Murielle Gremillon et Christophe Annat, cofondateurs du centre, ont introduit cette conférence avant de laisser la parole à Gwenola Le Foll, psychologue, et Corinne Riest, psychothérapeute.

Voici un résumé de leur riche intervention :

On considère souvent que l’été est par excellence, le moment heureux de l’année. Pourtant, l’été apporte un afflux de patients plus en souffrances durant cette saison. Ainsi, pour répondre à la question « Comment bien vivre son été ? » il est peut-être important de dresser la liste sommaire des raisons qui peuvent à l’inverse l’altérer. L’objectif est d’être en mesure d’en prendre conscience et peut-être de les éviter.

Pour nos deux spécialistes, les raisons peuvent être d’ordre physiologique (autant de facteurs de bien ou de mal-être) :

La température extérieure, l’exposition à la lumière, l’ensoleillement, les hormones.

Mais également d’ordre psychologique :

Le vide que crée le manque de travail, la relation différente à son corps, la modification du rythme de vie, la question matérielle des vacances, la satisfaction des autres personnes pendant l’été, le fantasme des vacances, la relation à l’autre (le couple), la relation à soi-même (l’isolement).

 

Notre praticienne Shiatsu, Stéphanie Delépine, nous a parlé du « Paroxisme de l’energie Yang » : l’énergie de l’été en médecine chinoise.

L’été en Médecine Chinoise c’est le point culminant du Yang : c’est l’expansion ultime, la force exubérante, le foisonnement de la végétation, des odeurs, des couleurs et nous en bénéficions. C’est aussi la saison de la mobilité et de l’action, des échanges et de la joie.

Et voici ses précieux conseils pratiques :

  • Ne pas se priver de cette extériorisation,
  • Exprimer sa joie de vivre et si nous en sommes dépourvus, se nourrir de livres, films, spectacles distrayants comiques légers
  • Inviter ceux qui savent nous égayer
  • Décorer sa maison de couleurs (fleurs ou tissus)
  • Rompre les habitudes, sortir, aller voir des expo, se promener dans les parcs, sur les marchés
  • Se nourrir de bruits, d’odeurs, de couleurs et de lumière, déguster des plats colorés
  • Se préserver des excès de chaleur et de la transpiration excessive qui entraînent une perte d’énergie
  • Penser à faire des pauses dans la volubilité et l’agitation : retrouver son centre et des temps de silence pour pacifier l’esprit
  • Limiter si possible les temps de concentration intense et notamment visuelle ; par défaut, déplacer très régulièrement le regard au loin, à gauche et droite, se lever et marcher, respirer.
  • Éviter de multiplier les veilles nocturnes qui peuvent entraîner fatigue chronique, irritabilité et autres maux.

Et elle a conclu son intervention en nous rappelant l’importance des mouvements : ils apportent des bénéfices physiques, psychiques, et émotionnels. Cela nous aide à nourrir nos facultés d’adaptation et accueillir les événements, les émotions (massage tête, poignets) :

Rien ne nous appartient, rien n’est permanent, tout change, tout est mouvement

 

Comment optimiser ses vacances ? Comment se ressourcer ? Françoise Brion, Kinésiologue, nous fait découvrir le monde des élixirs floraux et le brain-gym.

L’été arrive avec ses changements : départs en vacances, rythmes différents, nouvelles habitudes à adopter, nouvelles préoccupations… . Pour bien accueillir ces changements, les élixirs floraux peuvent nous apporter un aide précieux.

Mais quel élixir utiliser par rapport à notre situation/condition ? Découvrons-le ensemble :

Et à la question  » Comment utiliser les élixirs floraux ?  » Françoise Brion nous répond :

3 gouttes / 3 fois par jour / pendant 3 semaines (+ si besoin)

Nous pouvons accompagner la prise des élixirs floraux avec des exercices Brain Gym, des mouvements du corps qui peuvent stimuler l’écoute, la lecture, la compréhension, la mémorisation et…nous permettre d’évacuer le stress.

Plus un été sera apaisé, meilleure sera la rentrée (pas seulement scolaire ou professionnel mais aussi la rentrée intérieure et personnelle)

 

L’été est propice aux longs trajets, mais le corps n’est pas fait pour rester plusieurs heures assis. Boris Chantepie, notre coach sportif, nous explique comment préparer notre corps à ces trajets.

De nombreux exercices de renforcement musculaire du dos, des épaules, … peuvent être préconisés avant un départ en vacances.

Le sport a une place important dans notre emploie du temps en été, mais les fortes chaleurs peuvent avoir des effets indésirables sur notre corps. Il est donc important de prendre en compte plusieurs précautions, comme :

  • Choisir un horaire ou la température est fraîche
  • Attention à la fatigue accumulée
  • Bien s’hydrater
  • Porter des vêtements légers
  • Porter des chaussures adaptées
  • Se protéger du soleil
  • Ne pas partir le ventre vide
  • Privilégier une activité en relation avec le panorama, pour que le cerveau associe toujours l’activité aux vacances.

Prenez également le temps de bien vous étirer à la fin de votre séance, mais aussi lors des trajets en véhicule. Il est important de relâcher le muscle afin d’éviter les blessures, les crampes, …

Le SPORT « adapté » c’est la SANTÉ, la SANTÉ c’est la VIE. Alors préservons-là !!!

 

Pour conclure la conférence, Martine Brisson Voisin, sophrologue, nous a  proposé une pratique qui fait partie des Techniques clés en Sophrologie : le Sophro Déplacement du Négatif.

C’est une technique, une sorte d’outil, qui vise à déplacer vers l’extérieur en expulsant l’air par la bouche toutes les tensions physiques, mentales, tous les sentiments négatifs accumulés en une journée, une semaine, un mois, une année. Cette technique permet d’effectuer en quelque sorte un nettoyage des tensions dans chaque Système, puis globalement grâce à la Totalisation du départ des tensions. Elle est suivie de la mobilisation à l’inspiration par le nez, d’un mot positif ou d’une valeur au choix pour donner l’orientation positive, l’« Intentionnalité » (néologisme de Cayecedo) du mot positif  ou de la valeur choisis à la Totalité des Systèmes.

Qu’est-ce qu’un Système ?

Le Professeur Caycedo fondateur de la Sophrologie a structuré le corps en cinq blocs, cinq « Systèmes. »  Nous pouvons donc les activer séparément ou de manière globale.

Nous les activons avec des contractions volontaires des muscles, suivies du relâchement volontaire des tensions et de la pause d’intégration. Cela sert à accueillir sans jugement, dans l’observation du Phénomène, les sensations et les messages que le corps envoie au mental et les messages que le mental envoie en retour par des mots, des images, des informations dans ce silence voulu, cette immobilité décidée.

  • 1er Système – La tête
  • 2ém Système – Le cou et les membres supérieurs des épaules jusqu’au bout des doigts
  • 3ém Système – Les membres supérieurs des aisselles jusqu’à la paume des mains, le thorax et le dos.
  • 4ém Système – La région abdominale, les hanches et la région lombaire.
  • 5ém Système – Le sacrum, le coccyx, les fessiers, le bas ventre, les membres inférieurs.

La Sophro Déplacement du Négatif est une technique très simple qui permet à chaque personne de l’utiliser au quotidien pour passer d’un espace de travail à un espace privé, de faire un sas de décompression, de se libérer des tensions créant lourdeur, douleur, préoccupations, pour créer au fur et mesure de la pratique et de l’entrainement, un espace de liberté afin de pouvoir vivre pleinement les moments de pause et « bien profiter de votre été ».

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright 2017. Tous droits réservés.