Travailler en musique : est-ce une bonne idée ?

30 novembre 2021 0

Les enfants et les adolescents le réclament : écouter de la musique pendant les devoirs !

Est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

 

Musique et travailler

 

Les études sur le lien entre l’écoute de la musique et la productivité sont partagées : la musique peut-elle influencer la qualité du travail ou parasiter la concentration ? Tout est une question de dosage, disent les scientifiques.

 

Mais que se passe-t-il dans notre cerveau, lorsque nous écoutons de la musique en travaillant ?

 

Lorsque nous mobilisons les fonctions cognitives de notre cerveau pour lire, écrire ou communiquer avec les autres – la musique viendrait parasiter les circuits actifs. Même si nous avons l’impression d’être efficace, nous ne sommes pas en mesure de consacrer à notre tâche principale toute l’attention nécessaire. Par contre lorsque nous sommes absorbés par une tâche répétitive, la musique devient stimulante.

Selon Hervé Platel, chercheur en neuropsychologie à l’Université de Caen, « Les voies d’entrée de la musique dans le cerveau sont beaucoup plus complexes que celles de la parole et sollicitent différentes régions cérébrales : la musique stimule, relaxe, calme la douleur, mais a aussi la capacité d’augmenter la plasticité du cerveau et de provoquer les modifications au niveau des connections synaptiques ». Écouter la musique en travaillant stimulerait ainsi la mémorisation et permettrait de moins ressentir la fatigue.

 

Travailler en musique pourrait donc stimuler la mémoire, mais aussi diminuer le stress ou l’anxiété.

Nous sommes tous différents, certains montrant plus de réceptivité à l’impact de la musique. Par contre, notre réaction physiologique pendant l’écoute d’un morceau que nous aimons est identique : nous sommes submergés par un sentiment de bien-être ; la musique active les circuits de la récompense dans notre cerveau. En résulte la production de dopamine, neurotransmetteur responsable du sentiment de bien-être. En diminuant l’anxiété, la musique a un impact sur la stimulation des fonctions cognitives. En parallèle, l’état de bien être libèrent de la sérotonine qui améliore l’humeur et facilite la concentration. Ce sont ces leviers qui sont activés en art-thérapie.

 

Privilégier la musique instrumentale

Cependant, tout type de musique n’est pas propice au travail. De manière générale, mieux vaut choisir une musique neutre, de préférence instrumentale. Les paroles perturbent notre niveau d’attention et de concentration. Il vaut mieux aussi éviter la musique trop énergique, qui peut à la longue fatiguer et diminuer la concentration.

Enfin, la musique est un excellent moyen de se préparer pour la journée de travail ou pour se ressourcer entre deux tâches. 15 minutes d’écoute de musique ont le même effet sur notre humeur qu’une séance de sport ou une ballade dans la nature, quelle qu’elle soit, tant qu’elle fait partie de notre playlist préférée.

 

L’idée d’écouter de la musique pendant les devoirs peut être une bonne idée à condition de respecter certaines habitudes, le choix de la musique est primordial ainsi que le dosage en fonction de la personnalité de chacun.

 

Audrey Dugué - Art-thérapeute Le Mans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Découvrez Ostéo&+ sur Youtube

Copyright 2020. Tous droits réservés.