Le sucre, néfaste pour un bon système immunitaire

7 mars 2021 0

Depuis un an maintenant, nous vivons au gré de l’épidémie, mettant nos nerfs, nos vies et notre énergie à rude épreuve.

Si cela a été le moment pour certain de revoir complètement leur hygiène de vie, c’est pour d’autre un véritable effort que de se mettre aux fourneaux et l’on constate une augmentation considérables des mauvaises pratiques alimentaires : junk food, plats préparés, gâteaux industriels, trop d’alcool et de soft drinks …

Savez-vous quel est le point commun entre ces aliments ?

LE SUCRE !

Et le sucre est l’un des grands ennemis de nos défenses naturelles.

Excès sucres

 

1. Le sucre raffiné favorise les carences en micronutriments

Le sucre raffiné n’apporte ni micronutriments, ni oligo-éléments puisqu’il en a été dépourvu lors de sa fabrication. Au contraire, il pompe ceux de l’organisme lors de sa métabolisation. Le corps est pillé de précieux éléments comme le magnésium, les vitamines B, le chrome mais aussi d’éléments essentiels aux défenses immunitaires comme le cuivre, le zinc ou la vitamine C. Pour pallier à cela, le corps puise dans ses propres réserves, ce qui favorise l’acidification et la fragilisation des tissus et favorise un terrain inflammatoire.

2. L’excès de sucre favorise les troubles du microbiote intestinal

L’excès de sucre favorise les fermentations, les ballonnements et la dysbiose intestinale. Or, l’intestin joue un rôle majeur dans notre immunité, puisque 70 à 80% des cellules de défense de notre corps s’y concentrent. Manger du sucre c’est donc affaiblir notre microbiote.

3. Le sucre affecte les capacités d’action des globules blancs

Une étude menée par l’Université californienne de Loma Linda a montré que la prise de l’équivalent de 8 morceaux de sucre (soit une cannette de coca de 33 cl ou 2 c.à s. de Nutella) entraîne, après 5 minutes, une diminution de la capacité de phagocytose (réponse immunitaire) des globules blancs de 35% pendant plusieurs heures. La consommation de 24 morceaux de sucres ( soit 1 litre de coca), quant à elle, réduit cette capacité de 97%, soit quasi à néant !

Ainsi, les sucres rapides (sucre blanc, raffiné – gâteaux industriels, pain blanc, bonbons, riz blanc, pâtes, ..) nourrissent les virus et les bactéries, ce qui favorisent leur prolifération. Le sucre a donc un double impact : il diminue voire annihile le système immunitaire et favorise la prolifération accélérée des bactéries ou des virus !

 

Il est donc essentiel de surveiller son alimentation pour être en bonne santé.

On préfèrera le sucre naturel des fruits, du miel, du sirop d’agave ou encore le sucre complet radapura (non soumis à une transformation chimique) que l’on intègrera dans notre quotidien. Comme pour tout, c’est l’excès qui n’est pas bon pour la santé.

 

Prenez soin de vous !

Sources : https://living-nutrition.be/sucre_depression_systeme_immunitaire

 

Sophie Ribardière, naturopathe

Rédigé par :

Sophie Ribardière, naturopathe

Consulter les autres articles rédigés par Sophie Ribardière.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Découvrez Ostéo&+ sur Youtube

Instagram

No images found!
Try some other hashtag or username

Copyright 2020. Tous droits réservés.