HYPNOSE ERICKSONIENNE

Qu’est ce que l’hypnose Ericksonienne ?

L’état d’hypnose est un état naturel que vous expérimentez quotidiennement sans le savoir .

Il s’agit d’un état agréable où, tout en restant conscient, vous êtes absorbé dans quelque chose : un livre ou un film passionnant.

Quand vous faites un trajet habituel en étant plongé dans vos pensées, ailleurs, « dans la lune » et que vous vous surprenez à être déjà arrivé à destination.

Au cours d’une séance, le praticien en hypnose recrée cet état et l’amplifie pour vous aider à atteindre votre objectif.

L’hypnose Ericksonienne tire son nom du célèbre psychiatre américain Milton H.ERICKSON (1901-1980), père de l’hypnose moderne.

Loin de l’hypnose de spectacle, l’approche Ericksonienne est plus subtile, moins dirigiste, et respecte l’intégrité de la personne. Elle profite des ressources importantes de l’inconscient pour amener la personne aux changements qu’elle désire.

Elle repose en effet sur le fait que la personne possède en elle toutes les ressources et capacité d’adaptation nécessaires pour répondre de manière appropriée aux situations qu’elle rencontre. En faisant travailler conscient et inconscient ensemble, l’hypnose permet de déclencher les changements utiles à la résolution du problème. Un changement qui devient naturel une fois mis en place.


A qui cette s’adresse l’hypnose ?

L’hypnose thérapeutique est accessible à tous : femmes, hommes, adolescents, enfants…
Dès lors que vous avez envie d’évoluer, d’avancer vers un mieux-être dans tous les domaines de la vie. Dans tout travail lié à l’hypnose, il est nécessaire que la personne soit motivée et que la demande vienne d’elle-même.

Le phénomène de transe hypnotique est une ressource que l’enfant utilise tous les jours !

La pratique de l’hypnose chez les enfants donne des résultats significatifs car ils ont une disposition naturelle à l’état hypnotique. Jouer, imaginer, faire semblant… c’est leur terrain. L’enfant est alors réceptif à l’imagination et à la visualisation que l’on utilise en séances.
Il est ainsi primordial que l’enfant ait donné son accord pour venir à la séance.

Pourquoi consulter ?

  • Pour apprendre à mieux gérer son stress, son poids, ses émotions
  • Pour dépasser une étape de vie
  • Pour retrouver le sommeil, l’estime de soi
  • Pour se préparer à un examen, un entretien d’ embauche
  • Pour se libérer d’une phobie, de dépendances, de douleurs

  • Quels sont les bienfaits de l’hypnose ?
  • Comment ça fonctionne ?
  • Comment se déroule une séance d’hypnose ?
Quels sont les bienfaits de l’hypnose ?

Les principales applications de l’hypnose sont :

  • Apprendre à mieux gérer : stress, son poids, ses émotions
  • Dépasser une étape de vie : une séparation, un deuil, un licenciement, un traumatisme
  • Retrouver : le sommeil, la confiance, l’estime de soi, l’énergie, la joie de vivre
  • Se préparer: un examen, un concours, un entretien d’ embauche
  • Se libérer : d’une peur, d’une phobie, des dépendances (alcool, tabac, compulsion alimentaire), un état dépressif, d’anxiétés, d’angoisses
  • Accompagnement de la grossesse : des difficultés de conception jusqu’à l’accouchement
  • Douleurs aiguës et chroniques
  • Pathologies graves : l’hypnose ne promet pas à elle seule la guérison mais peut aider à diminuer le stress et stimuler les défenses immunitaires.
Comment ça fonctionne ?

Fonctionnement du cerveau en cas de ‘traumatisme’

Nous avons tous un cerveau gauche conscient, logique, volontaire, qui résonne et un cerveau droit inconscient, émotionnel.

Un jour, nous arrivons avec notre cerveau avec notre cerveau gauche conscient à la conclusion que nous avons un problème dont nous n’arrivons pas à nous débarrasser et nous imaginons à tort que c’est un manque de volonté.Il peut s’agir d’un trouble du comportement tel qu’une addiction, anxiété, manque de confiance..

Imaginons un jour, vous vivez un événement traumatisant. Votre cerveau droit inconscient va graver cet événement (un peu comme un disque dur) »traumatisme » et s’en souviendra toute sa vie.

Votre cerveau gauche, lui, peut prendre de la distance, analyser, digérer l’événement…et il va le faire ! Il va transformer le mauvais souvenir, et va le ranger dans la boite à souvenirs que nous avons tous.

Et vous pensez que c’est réglé… à gauche oui… mais pas à droite ! En effet, coté inconscient, l’événement reste gravé et vécu comme un traumatisme et ce même si vous l’avez oublié à gauche.

Et la est tout le problème, bien sur, car dans notre vie, des événements qui ne vous ont pas plus, des grands comme des petits, vous en avez vécu, et  ce ne sont pas forcément les plus grands qui font le plus mal.

Le cerveau gauche, conscient n’ont absolument aucun moyens d’affronter le cerveau émotionnel, qui est infiniment plus puissant.

Contrairement à ce que l ‘on nous a trop souvent raconté le « je veux, je peux », cela ne marche pas, ou plus exactement ne marche que si le cerveau émotionnel est d’accord. Il faut donc arrêter de faire des reproches à ceux qui boivent, fument, mangent, qui paniquent dans les ascenseurs ou les avions, qui dépriment, qui crient devant une araignée, … car la volonté n’a pas le moyen d’affronter l’inconscient.

Là intervient l’hypnose qui nous permettra d’ouvrir cette porte et d’avoir accès aux immenses ressources de notre cerveau émotionnel. Car tant qu’ à avoir d’immenses ressources autant les utiliser !

L’hypnose permet de passer à un état de conscience élargie : vous êtes parfaitement conscient, mais votre cerveau émotionnel est là, en réception. Il est alors possible de proposer à votre inconscient des suggestions directes, indirectes, métaphores vous permettant à réussir le changement que vous désirez effectuer.

Comment se déroule une séance d’hypnose ?

1. PRISE DE CONTACT

Il est important que le contact soit bon, le travail thérapeutique demande une certaine confiance du patient envers le thérapeute.

2. PHASE  D’ENTRETIEN

  • Quel est votre problème ?
  • Quelles  en sont  conséquences dans la vie quotidienne ?
  • Que deviendra la vie quotidienne quand il sera résolu ?
  • A quels signes saura-t-on qu’il est résolu ? Par exemple s’il s’agit du stress, quels sont les signes concrets ?

La première séance servira à déterminer votre (vos) objectif(s). Les séances peuvent être différentes d’une fois sur l’autre. Rien n’est jamais figé, le thérapeute s’adapte aux besoins du patient.

Il est important que je sache ce qui est important pour vous dans la vie, vos croyances, vos priorités (ce que l’on appelle RESSOURCES), mais aussi d’éventuels antécédents médicaux ou la prise de médicaments.

3. LA SÉANCE

Rassurez-vous l’hypnose médicale ne ressemble absolument pas à ce qu on voit dans les spectacles ou à la télévision.

Vous vous installez confortablement et vous vous relaxez.

L’induction : Les techniques d ‘induction sont nombreuses, et ont pour but de vous « transporter ailleurs », dans un état  de relaxation et de bien-être. Vous traversez plusieurs fois par jour sans le savoir, de manière naturelle, des états d’hypnose. Ne vous est-il pas jamais arrivé d’effectuer un trajet habituel tout en ayant la tête à autre chose ? Vous avez pourtant effectué le trajet et avez suivi le bon chemin ! C’est votre inconscient qui vous a conduit vers votre destination.

Le travail thérapeutique : il se fait grâce à des suggestions directes et indirectes, des métaphores…

La sortie : il s’agit de revenir progressivement dans « l’ici et maintenant ».

Après la séance, il vaut mieux, que le patient retourne rapidement à ses occupations habituelles et laisse son inconscient intégrer le travail qui a été fait. Les fins de séances sont souvent très courtes.



Le thérapeute chez Ostéo&+


Mathilde
Claye

Profil

Copyright 2017. Tous droits réservés.